Pourquoi la Maison du Passeur ?

 

 

 

Avant la construction (en avril 1859) du pont enjambant l'Aveyron, le seul moyen aux habitants de se rencontrer étaient de traverser la rivière grâce au Passeur.

Cette personne ayant pour seuls outils : un bac, une perche et la force de ses bras, transportait des riverains, mais aussi des marchandises et du bétail.

Quelques temps après, il continua d'exercer son métier, car le passage du pont était payant (péage).

Pour se loger, il possédait une modeste habitation que nous avons décidé de faire revivre : La Maison du Passeur.

 

 

Amalgame de torchis de terre cuite et de vieilles boiseries, possédant une histoire vraie, nous avons entrepris de gros travaux afin de valoriser ce patrimoine avec une volonté de réhabilitation respectueuse de l'environnement.

 

 

 

 

Les travaux ont commencé, au printemps 2013, avec l'aide d'amis et sous la houlette du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d'Environnement du Tarn-et-Garonne (C.A.U.E.).

 

 

 

Nous y avons laissé quelques gouttes de sueur, mais le résultat est maintenant sous vos yeux. La Maison du Passeur est devenu un gîte authentique de charme, chargé d'histoire.